Vespa Nerocarbonio, la Vespa en fibre de carbone

Cette Vespa Techno-Retro est le croisement improbable d’une Vespa GS, dont elle reprend le dessin, et d’une Bimota DB7 Nerocarbonio. En effet, cette version spéciale de la Bimota DB7 à la particularité d’être entièrement habillée de fibre de carbone. La Société ORIA, qui réalise entre-autre pour le constructeur italien ses carénages et pièces en carbone, s’est associée avec le designer Alberto Del Biondi pour réalisé ce chef d’œuvre, produit à seulement 10 exemplaires.

J’en veux un…

Vespa Nerocarbonio en fibre de carbon
Vespa Nerocarbonio en fibre de carbon

Détail de la Vespa Nerocarbonio
Détail de la Vespa Nerocarbonio
absolute; left: -1000px; top: -1000px; z-index:-1;’>

Un nouveau casque Ruby, avec visière!

Je sais bien que l’important quand on veut, ou plutôt quand on peut, s’offrir un casque Ruby c’est pas forcement l’aspect pratique. Mais pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable ?

image

D’autant qu’ici, l’agréable, c’est-à-dire le design, est laissé à Eley Kishimoto, puisque la dernière création des Ateliers Ruby est recouverte par le « flash », véritable signature du designer.

image

Les casques seraient toujours réalisés en fibre de carbone. La photo n’étant pas ce qu’on peut appeler une photo officielle, je n’ai naturellement pas d’information sur le prix.

Photos: Yorgo Tloupas

Infos: hellforleathermagazine.com

Digg This

absolute; left: -1000px; top: -1000px; z-index:-1;’>

Le designer automobile Andrea Pininfarina meurt dans un accident de scooteur.

bilde

Andrea Pininfarina, président-directeur général de Pininfarina, l’entreprise de design automobile italienne qu’on ne présente plus, et qui à son actif des réalisations comme les Ferrari Dino et Testarossa, ou l’Alfa Romeo Spider Duetto 1600, est décédé au matin du jeudi 7 août, lorsque que son scooter Vespa a été heurté par une voiture près de Turin, Il avait 51 ans.
M. Pininfarina est né le 26 Juin 1957 à Turin, au coeur de l’Italie. En 1983, il a rejoint l’entreprise familiale, qui a été fondée en 1930 par son grand-père, Battista Farina, qui était connu sous le nom de «Pinin». En 2001, il a été nommé chef de la direction.
Sous la direction de M. Pininfarina, qui a été formé comme un ingénieur en mécanique, la société a diversifié son portefeuille, avec des projets HiTech comme la Ferrari Enzo, et avec des projets moins passionnant comme ceux d’Hyundai, Daewoo et Ford.

Même si Pininfarina n’a à ma connaissance que peu de fois collaboré à un projet 2 roues (le E-Solex est certainement le projet le plus connu), le coup de crayon génial que l’on retrouve sur chaque concept sortant de ce studio méritait un hommage sur ce blog.

image

Digg This

absolute; left: -1000px; top: -1000px; z-index:-1;’>

A quoi ressemblera la MV Agusta B3 675 ?

Les spéculations vont bon train en ce moment sur MV Agusta, entre le potentiel rachat par Harley-Davidson, et l’annonce d’une sportive 3 cylindres.

Du coup, les graphistes s’en donnent à cœur-joie pour imaginer les motos qui viendront compléter la gamme dessinée par Massimo Tamburini.

Voici donc 3 designs potentiels, trouvés au détour du web.

MV Agusta

MV Agusta

 

MV Agusta B3 Brutale 675

Et vous, à quoi pensez-vous qu’elle pourrait ressembler future MV-Davidson?

2 premiers visuels trouvés sur www.infomotori.com le troisième sur www.moto-station.com

Digg This

absolute; left: -1000px; top: -1000px; z-index:-1;’>

Concept Moto – nUCLEUS

nucleus

Le designer du nUCLEUSBranko Lukic, pense que les motos ne doivent pas s’imiter les unes les autres, mais devrait plutôt faire les choses différemment. Sa nUCLEUS  est un “carré contre l’air” qui ressemble à un bloc de côté, mais qui sur l’avant ne présente que des lames pour affronter le vent.

La moto s’abaisse sur son carénage lorsque qu’elle est stationnée et se lève lorsque vous êtes prêt à rouler.

nucleus3

Il ne s’agit là que d’un concept qui ne manquera pas de susciter les réactions de tous, motards ou pas, mais il est intéressant de constater que le designer s’est affranchit de l’architecture  classique d’une moto thermique, en imaginant une configuration propre à un moteur alternatif.

Les designers comme Lukic grossissent souvent volontairement les traits de leurs idées (qui peuvent être stupide d’un premier abord), afin de nous emmener en dehors de notre zone de confort, ce qui a le mérite de nous forcer à réfléchir.

nucleus4

Une vidéo ci dessous nous montre le concept sous d’autres angles.

 

Site du projet: nonobjectbook.com/nUCLEUS

Sources: thekneeslider.com

 

Mots clés Technorati : ,,

absolute; left: -1000px; top: -1000px; z-index:-1;’>

Philippe Starck trouve le design "inutile" et veut changer de métier

BERLIN (AFP) – Le design est totalement inutile, se désole jeudi dans un entretien à un magazine allemand la star française du genre, Philippe Starck, proclamant son intention de changer de métier d’ici deux ans.

215534803-philippe-starck-trouve-le-design-inutile-et-veut-changer-de

“Tout ce que j’ai créé est absolument inutile. D’un point de vue structurel, le design est totalement inutile. Un travail utile, c’est astronome, biologiste ou quelque chose comme ça. Mais le design, ça n’est rien”, a dit le créateur âgé de 59 ans au supplément “Leben” de l’hebdomadaire “Die Zeit”.

“J’ai essayé de donner à mes produits un peu de sens et d’énergie. Mais même quand j’ai donné le meilleur de moi-même, c’était absurde”, ajoute le designer, créateur incontournable depuis les années 1980, qui a dessiné nombre de produits de grande consommation.

“J’ai créé tellement de choses, sans vraiment m’y intéresser. Peut-être toutes ces années ont-elles été nécessaires pour que je me rende compte finalement qu’au fond nous n’avons besoin de rien. Nous possédons toujours trop”, selon le créateur.

L’homme n’a besoin de “rien de matériel”, seulement de “capacité à aimer”, d'”intelligence”, d'”humour” et d'”éthique”, assure Starck.

“J’étais un producteur de matérialité. J’en ai honte. A l’avenir, je veux être un fabricant de concepts. Ce sera plus utile”.

“Dans deux ans, j’arrêterai, c’est sûr. Je ferai autre chose, je ne sais pas encore quoi. Ce sera une nouvelle forme d’expression. Une nouvelle arme, plus rapide, plus violente et plus légère que le design”.

Via L’AFP absolute; left: -1000px; top: -1000px; z-index:-1;’>

Pierre Terblanche quitte Ducati

Pierre Terblanche, le directeur du design de DUCATI depuis 10 ans, a quitté la société bolognaise pour monter son propre studio de design.

pic-pterb01-big

Son arrivé chez Ducati a coïncidée avec le rachat de DUCATI à CAGIVA par le fond d’investissement Américain TPG (Texas Pacific Group).

D’origine Sud Africaine, il avait précédemment travaillé au CRC (Cagiva Research Center) sous la direction de Massimo Tamburini. Ses réalisations n’ont pas toutes fait l’unanimité auprès du grand publique, a cause d’un design sans cocession. Si la Multistrada n’a pas choqué par son style, c’est qu’elle ouvrait une nouvelle catégorie: les trails hypersportifs. La rénovation du design de la gamme hypersportive de la marque, la 916 fut elle un vrai tollé. La remplaçante, la 999, n’a pas réussi à faire oublier le chef-d’œuvre créé par Tamburini. L’élève n’a pas su dépasser le maitre… Le dernier projet hypersportif de la marque a d’ailleurs été confié à Gianfranco Fabbro, qui a visiblement eu pour consigne de renouer avec le design de la tant regrettée 916.

Ses derniers projets, les Sportclassics sont plus consensuels, et Terblanche a réussi l’exercice du néoclassicisme et modernisant le style bien caractéristique des DUCATI des années 70.

Continuer la lecture de « Pierre Terblanche quitte Ducati »