Brochures Vintage: MV Agusta 750 Sport (1972-1973)

3 ans avant l’arrivée de la mythique Honda CB 750 Four (celle d’Edouard Bracame du Joe Bar Team), MV Agusta présente en 1965 au Salon de Milan la MV Agusta 600, moto révolutionnaire à 4 cylindres, qui subit 2 liftings pour cause de ventes décevantes, avant d’adopter un moteur 750cc en 1969.

Vous avez sous les yeux la brochure de la version “S” de cette moto développant 76ch à 7900tr/min. L’ancêtre de la Brutale 750.

Brochure Vintage MV Agusta 750 S 2

Brochure Vintage MV Agusta 750 S 2

Brochure Vintage MV Agusta 750 S 2

Brochure Vintage MV Agusta 750 S 2

La MV Agusta 750 ne fut vendue qu’à 650 exemplaires jusqu’en 1975. L’usine ferma ses portes quelques temps après, pour ne les rouvrir qu’au début des années 2000.

Via RacingCafe. absolute; left: -1000px; top: -1000px; z-index:-1;’>

Des T-Shirts COONTAK à gagner sur Bloguidon! 2ème jour.

2ème jour, 2ème T-Shirt COONTAK à gagner sur Bloguidon!

COONTAK, vous propose un nouveau T-Shirt: GORILLA

FB_gorilla_zoom1

Pour jouer, c’est très simple: il vous suffit d’être rapide, d’habiter en France Métropolitaine, et de  répondre, dans les commentaires, aux 3 questions suivantes:

1 – Qu’est ce qu’il y a d’écrit au dessus du Gorilla ?

2 – Qui est l’auteur du dessin ?

3 – Combien de couleur il y a t-il dans l’impression du t-shirt, précisez ?

Quelque chose me dit que certaines réponses se trouvent sur http://coontak.com.

Facile non? absolute; left: -1000px; top: -1000px; z-index:-1;’>

MV AGUSTA annonce le départ de Massimo Tamburini

Varèse, Italie, le 3 décembre 2008

MV Agusta a annoncé aujourd’hui que le responsable du Design Massimo Tamburini prendra  quittera la société, le 31 décembre 2008.

Massimo Tamburini

Tamburini à commencé à travailler avec Cagiva début 1985 et dirige le centre d’ingénierie et de design MV Agusta, Centro Ricerche Cagiva (CRC), à Saint-Marin depuis plus de 13 ans.

J’ai consacré une partie importante de ma carrière dans la conception moto pour Cagiva et MV Agusta, et je suis extrêmement fier des magnifiques et excitantes motos, nous avons créé.

Bien que ma décision de partir a été extrêmement difficile à prendre, j’ai confiance dans les talentueux designers et ingénieurs de Saint-Marin qui poursuivront la tradition d’excellence de la marque de MV Agusta. J’ai eu le privilège de réaliser tant de rêves au cours de ces années avec Cagiva et MV Agusta et j’attends avec intérêt de voir les grandes et belles choses que produira la société.

Tamburini prévois de continuer à exercer son metier de designer en dehors du domaine de la moto et de passer plus de temps sur d’autres sujets.

Massimo Tamburini est l’une des légendes de l’industrie moto et laisse un grand héritage à MV Agusta,

a déclaré Claudio Castiglioni, , Président de MV Agusta et directeur de la recherche et du développement.

Son héritage et sa vision vont maintenant être porté par l’équipe, qu’il a constitué et mené pendant de nombreuses années. Bien que sa présence nous manquera, nous respectons sa décision se retirer et nous lui souhaitons tous le meilleur pour l’avenir.

Le rachat de MV Agusta par Harley-Davidson serait peut-être une des raison de ce départ.

Massimo Tamburini est pour ma part le plus grand designer de moto, et possède à son palmarès les MV Agusta F4 et Brutale (que l’on aperçoit en header de ce blog), les Ducatis 916 et Paso.

MV Agusta Brutale

MV Agusta F4

Ducati 906 Paso

Ducati 916

 

Pour la petite histoire, Tamburini est également le “TA” de BIMOTA (avec Valerio Bianchi, Giuseppe Morri), et a eu pour disciple Pierre Terblanche.

Source: hellforleathermagazine & mvagusta.it

Digg This

absolute; left: -1000px; top: -1000px; z-index:-1;’>

MV Agusta 910 Bestiale: la vidéo

Je vous parlais hier de la mise en vente du kit Bestiale de Yacouba, et bien PA SL de 30secondesdebonheur nous a dégoté une vidéo de la bête en mouvement!

En remontant la vidéo, je suis tombé sur le blog de Moto Journal (que je ne vais manifestement pas voir assez souvent), où se trouve une interview du designer Yacouba, apportant la réponse à ma question. Extrait:

– MJ : Tu t’es excusé auprès de Tamburini, le créateur de la Brutale?
– Yac : Ah non ! Je n’ai pas créé la Bestiale ça parce que je n’aimais pas la Brutale. Je la trouve même magnifique …sauf peut-être le phare. En fait, je suis aussi parti de cette moto parce que je pensais que ça allait davantage marquer les esprits que si j’étais parti d’une Bandit, par exemple.

La suite l’interview se trouve ici.

Sources: 30secondesdebonheur & blog de Moto Journal

Digg This

absolute; left: -1000px; top: -1000px; z-index:-1;’>