Rodage

Si vous venez d’acheter votre moto et que celle-ci est neuve, il faut savoir que vous n’allez pas pouvoir en profiter pleinement tout de suite. Vous allez devoir faire ce qu’on appelle un rodage. Votre moto (c’est le cas aussi pour les scooteurs et les voitures) comporte des pièces en mouvements qui vont frotter, ou glisser les unes contre les autres. Le rodage est la période nécessaire aux pièces pour s’adapter les une aux autres avant d’atteindre leur efficacité maximale. Le rodage concerne aussi bien les pièces moteurs, que les freins et les pneus. Pour résumer, en achetant une moto neuve, vous aurez une moto qui ne freine pas, ne tient pas la route, et n’avance pas. Beau programme !

Le Rodage moteur

N’écoutez pas les personnes vous affirmant que les moteurs modernes sont rodés en usine. Car s’il est vrai que les constructeurs, dans un souci de fiabilité, ont amélioré leurs techniques de production, le rodage reste primordial : un moteur bien rodé gagnera en longévité et en performances.

Les deux clés d’un bon rodage :

  • respecter les consignes constructeur en termes de régime moteurs. Ces consignent sont spécifiques à chaque moto. Référez-vous au manuel, ou à votre concessionnaire. Pour ma part, le programme consistait à parcourir 500km à un * régime moteur n’excédant pas 6000tours/minutes, puis de 500km à 1000km en dessous de 8000trs/min.
  • changer le plus souvent possible de rapports. Les routes sinueuses sont un must pour les rodages.

Il faut également bien faire chauffer son moteur, et ceci reste vrai tout au long de la vie de votre 2roues. Pour les scooteurs équipés d’un moteur 2 temps (ou les motos, mais elles se font de plus en plus rare), il faudra également rendre le mélange plus riche en huile.

Rodages des plaquettes de freins et des pneus.

Comme le moteur, les freins et les pneus ne sont pas au top de leur efficacité dès les premiers tours de roues. Pour les freins, évitez les freinages brusques durant les 100 premiers kilomètres. Premièrement parce que c’est dangereux durant cette période, deuxièmement parce que vous risquez de « glacer » vos plaquettes, c’est-à-dire de les rendre impropres à freiner correctement. Les pneus sont eux recouvert d’une couche de paraffine lorsqu’ils sont neufs, qui leur procure un bel aspect, mais les rend très glissant. Cette couche va s’éliminer durant les 200 premiers kilomètres, mais il faut toujours faire attention lors des prises d’angle. Le maitre mot : allez-y progressivement ! Naturellement, ces consignes de rodages doivent êtres respectés à chaque changement de pneu/plaquette de freins.

Enfin, il est amusant de voir comment une moto « prend vie » lors de ses premiers tours de roues. Lors la première chauffe moteur, le collecteur de la ligne d’échappement va prendre une couleur bleuté.

couleur de chauffe

La chaine de votre moto va également se détendre rapidement lorsqu’elle est neuve. Il faut penser à la retendre dès la première révision (1000km) Bon rodage ! absolute; left: -1000px; top: -1000px; z-index:-1;’>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *